Neurochirurgie

DSC_1295Qu’est ce que la neurochirurgie?

La neurochirurgie est une discipline qui traite les pathologies chirurgicales des tissus neurologiques centraux et périphériques, incluant les chirurgies du cerveau, du cervelet, de la moelle épinière, les méninges et les nerfs. Les atteintes neurologiques traitées peuvent être d’apparition anciennes ou de faible intensité (douleur, démarche ou comportements anormaux) mais également aiguës ou de forte intensité (convulsion, paralysie brutale). Les troubles neurologiques peuvent être d’origine variée : congénitale (ex : malformations), traumatique (ex : fractures, hernies…), métabolique (ex : intoxications, vacsulaires…), dégénératif, tumorale… Les tissus neurologiques tolèrent difficilement une agression tant d’un point de vue de l’intensité que de la durée et certaines pathologies nécessitent donc un traitement chirurgical d’urgence.

La démarche diagnostique d’un trouble neurologique doit suivre différentes étapes :

1- Confirmer que le problème est neurologique
2- Localiser le problème au sein du système neurologique
3- Estimer la sévérité et l’étendue des lésions neurologiques
4- Déterminer la cause et/ou le processus pathologique
5- Estimer le pronostic en fonction de la gestion médicale ou chirurgicale.

Les examens complémentaires sont essentiels pour répondre aux questions de localisation, de sévérité ainsi que de leur cause. Parmi les plus fréquemment réalisés, nous retrouvons les examens d’imagerie (la radiographie/ myélographie, le scanner ou l’IRM), l’étude du liquide céphalo-rachidien, les études des signaux électriques (électromyographie ou électroneurographie), les biopsies….

Les résultats de ces examens complémentaires permettront d’evaluer le traitement le plus adapté : médical ou chirurgical.

Les indications chirurgicales les plus fréquentes chez nos animaux de compagnie sont :

-pour le crâne : fractures traumatiques, tumeurs (méningiome, chondrome, malformations…)

-pour le rachis : instabilité vertébrale, myélopathie cervicale caudale (syndrome de Wobbler), hernies discales, tumeurs vertébrales ou péri-médullaires, kystes arachnoïdiens, hématomes péri-médullaires, malformations…

La neurochirurgie implique une gestion pluridisciplinaire. Différents services médicaux doivent collaborer avant (médecins, oncologues, radiothérapeutes, imageurs..), pendant (anesthésistes, imageurs) et après la chirurgie (neurologues, médecins, radiothérapeutes..), pour offrir au patient la meilleure prise en charge et le meilleur pronostic.