Radiographie

DSC_0256

Qu’est ce que la radiographie?
La radiographie est la première technique d’imagerie médicale qui a été utilisée. Dès le début du 20ème siècle, les premiers examens ont été réalisés sur le squelette et la radiographie s’est développée pendant la 1ère guerre mondiale en particulier sous l’impulsion de Marie Curie.
Cette technique utilise l’atténuation différentielle des rayons X, c’est-à-dire la différence d’absorption des rayons par les organes, pour obtenir les images.
Depuis une quinzaine d’années, les images sont numérisées, ce qui permet une meilleure qualité d’images et évite le développement chimique du film.
C’est une technique indolore pour l’animal mais les rayons X sont potentiellement dangereux pour la santé si les expositions sont trop importantes. Une réglementation stricte encadre l’utilisation des rayons X pour limiter l’exposition des personnes du public et du personnel, c’est pourquoi les propriétaires ne peuvent pas pénétrer dans la salle de radiographie.
La radiographie, premier examen d’imagerie médicale utilisé

Malgré le développement d’autres techniques d’imagerie médicale comme l’échographie ou le scanner, la radiographie a conservé des indications incontournables et il est souvent le premier examen d’imagerie médicale utilisé. L’examen est rapide et ne nécessite pas la plupart du temps de tranquillisation ou d’anesthésie, ce qui permet de faire des examens même si le chien ou le chat ne peut pas être anesthésié.

Les principales indications sont :

– Examen du squelette en particulier des membres (fractures, tumeur osseuse, maladie de croissance des jeunes chiens et chats, maladies des articulations….)
– Examen du thorax en particulier des poumons (bronchopneumonie, tumeur pulmonaire, bilan d’extension (recherche de métastases pulmonaires d’une autre tumeur),
– Examen de l’abdomen aigu (douleur abdominale vive et brutale) : recherche d’un corps étranger digestif, de calculs rénaux ou vésicaux, de liquide dans l’abdomen (péritonite, tumeur qui saigne), d’une dilatation-torsion de l’estomac…

 

Les limites de la radiographie
Les organes abdominaux ou thoraciques ne sont pas toujours faciles à distinguer les uns des autres (manque de contraste) et les images obtenues sont en 2 dimensions seulement, ce qui ne permet pas de voir l’intérieur des organes et donc peut empêcher de détecter une tumeur par exemple. Le scanner ou l’échographie sont donc souvent préférés à la radiographie.