Iodothérapie

Quand votre animal nécessite-t-il une iodothérapie?

L’hyperthyroïdie est une maladie de plus en plus souvent diagnostiquée chez le chat âgé. Environ 10% des chats seraient atteints par cette maladie. Cette maladie est due le plus souvent à une tumeur bénigne (adénome) d’une ou des 2 glandes thyroïdes qui provoque une sécrétion trop élevée d’hormones thyroïdiennes (dans 70% des cas les 2 glandes sont atteintes).

Les symptômes de cette maladie sont multiples (perte de poids, polyphagie (augmentation de l’appétit), hyperactivité, vomissements, diarrhées chroniques, tachycardie, souffle cardiaque.. .).

Le diagnostic initial est fait sur prise de sang en mesurant le taux d’hormones thyroïdiennes dans le sang (T4).

Plusieurs types de traitement existent :

–        Traitement médical : prescription de médicaments qui inhibent la synthèse des hormones thyroïdiennes

–        Traitement chirurgical : exérèse de la glande thyroïde atteinte par l’adénome si une seule glande est atteinte

–        Traitement diététique : alimentation pauvre en iode

–        Traitement par l’iode radioactif :

Traitement de choix actuel, il consiste à injecter une petite dose d’iode radioactif sous la peau, qui ensuite fixé par les glandes thyroïdes et grâce à sa radioactivité va détruire les cellules de l’adénome thyroïdien. Suite à l’injection, le chat est radioactif et l’iode en excès est éliminé dans les matières fécales et les urines. L’animal est donc hospitalisé dans une pièce adaptée pendant environ 10 jours, le temps correspondant à une diminution de la radioactivité.

Ce traitement est indolore, il est réalisé après une scintigraphie des glandes thyroïdes, examen qui permet d’évaluer la dose d’iode radioactif à injecter. Après 10 jours, le chat ne présente plus de radioactivité significative et peut être rendu au propriétaire. Dans le cas général, le taux d’hormones thyroïdiennes revient à la normale en quelques jours. Des complications sont possibles, essentiellement soit réponse incomplète, le taux d’hormones thyroïdiennes reste élevé, soit au contraire hypothyroïdie, le taux d’hormones thyroïdiennes est inférieur à la normale. Ces complications sont cependant rares(<10%).

Le schéma de traitement proposé par nos vétérinaires:

Le schéma de traitement que nous proposons est donc le suivant :

–      Diagnostic de l’hyperthyroïdie par dosage des T4

–      Prescription d’un traitement médical (méthimazole) pendant 3 à 4 semaines

–      Contrôle du taux de T4 et de la fonction rénale

–      Si la fonction rénale est normale, un traitement à l’iode radioactif peut être proposé, dans ce cas, arrêt du traitement médical pendant 2 semaines

–      Scintigraphie thyroïdienne à la fin de ces 2 semaines pour évaluer la captation thyroïdienne et donc la dose d’iode radioactif à injecter au chat

–       Injection de l’iode radioactif après la scintigraphie

–       Hospitalisation du chat pendant 8 à 10 jours

–       Mesure du taux de T4 avant de rendre le chat au propriétaire

–       Contrôle du taux de T4 2 mois après le traitement

ADENOME THYROIDIEN BILATERAL 1